French English Back Back

Les Classes Moyennes en Afrique - Maroc


Joan Bardeletti

Dans 20 ans, 1 milliard de personnes des pays en développement appartiendront à la classe moyenne mondiale, soit un habitant sur six sur la planète. Cette population sera surtout concentrée dans des pays dits « pauvres » alors qu’elle est aujourd’hui le symbole du mode de vie occidental. Bien visible en Amérique du Sud et en Asie, ce phénomène est encore sous-jacent en Afrique mais au coeur des enjeux de développement du continent. En associant une démarche photographique et scientifique, ce projet a pour but de comprendre et décrire les classes moyennes africaines. Pour plus de détail voir également www.classesmoyennes-afrique.org MAROC


 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299990

Saad, un jeune professeur d'économie, dépose la famille d'un ami chez eux à Fes après un weekend à la campagne dans le Riff

Rabat, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299985

Un homme d'affaire s'est endormi dans le dernier train partant de Casablanca pour Rabat. Seul l'écran de son ordinateur portable encore allumé éclaire le compartiment. A 6€ le trajet, plus rapide et confortable que le bus, le train est le moyen de déplacement des classes moyennes par excellence entre les vilels de la côte.

Rabat, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299929

Manal et un collègue de travail pendant la pause café du matin au travail. La trentaine, ils ont étudié à l'étranger et sont revenus travailler au Maroc à cause des nouvelles perspectives proposées aux jeunes diplômés... et par mal du pays.

Rabat, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299966

Un jeune berger avec ses mouton dans un des derniers près non construit à Tamesna. Tamesna est une ville nouvelle en construction près de Rabat avec plus de 120 000 habitations. Avec 3 autres projets du même type dans le pays, le gouvernement vise à relâcher la pression immobilière sur les classes moyennes.

Tamesna, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299237

Le fils ainé de Driss Berkaoui se fait beau avant de sortir, imité par son petit frère. Driss possède un magasin vendant du carrelage. Du fait de la crise, les temps sont durs et il faut rogner sur les marges

Rabat, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299964

Auscultation dans le département de cardiologie de l'hôpital privé Souissi. Cet hôpital est surtout fréquenté par les fonctionnaires dont l'assurance prend en charge tous les soins, ou par de plus modestes comme cette femme, qui bénéficie d'un programme de consultations sociales récemment mis en place.

Rabat, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299289

Des étudiants terminent un sketch clôturant les célébrations de la journée de la Terre dans un jardin public de Rabat. Dans ce groupe se côtoient jeunes hommes et filles voilées sans aucunes difficultés.

Rabat, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299932

Dans le quartier de Sidi Maarouf, banlieue de Casblanca. Des familles nombreuses côtoient ici de jeunes travailleurs venant de tout le pays dans le poumon économique qu'est Casblanca. Ils s'installent souvent ici, tout proche du technocentre abritant plus de 700 entreprises, la plupart dans l'informatique

Rabat, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299292

Saad contemple pour la première fois le terrain qu'il vient d'acheter. Ici sera bientôt construit un nouveau quartier d'habitation de Rabat. Il a décidé d'investir ses économies de professeur dans 100m2 de terrain. AU rez de chaussé il y installera un magasin et son appartement occupera le reste de l'immeuble.

Rabat, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0300000

Ahmed (à gauche) chez lui avec sa femme, ses fils et la nounou. Ingénieur hydraulique, il enseigne maintenant en université. Sa femme, ici au téléphone, a un poste de responsabilité dans une entreprise. Elle n'a jamais envisagé d'arrêter de travailler à la naissance de ses enfants.

Casablanca, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299959

Dans les rayons d'un supermarché au sein d'un centre commercial de Rabat.

Rabat, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299196

Une enfant sur le siège arrière d'une Logan dans le centre Rabat. La Logan est la voiture des classes moyennes par excellence. A environ 7000€, une voiture neuve, longtemps privilège des roches, est enfin accessible à cette population.

Rabat, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299234

Dans le salon de Abdessalam à Taounate, petite ville du Riff. D'abord ouvrier sur les chantiers, il a investi ses économies pour ouvrir un magasin de fourniture scolaire qu'il a peu à peu agrandi. Il va bientôt ouvrir un négoce de photocopieuses.

Taounate, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299231

Deux adolescents lookés dans une rue de Taounate, petite ville du Riff. Adepte du rap et de la techtonik, il dépense presque tout leur argent dans les cybercafés.

Taounate, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299243

Youssef, chirurgien dentiste, avec un patient. Il sont seulement trois dentistes diplômés en ville. Pour lui, les simples "dentistes" ne sont que des arracheurs de dents. Il veut envoyer sa fille dans une école privée à Casablanca après son bac.

Taounate, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299934

Match de basket pendant un cours de sport au lycée de Taounate. Garçon et fille voilée s'y côtoient sans problème, facilité par une pratique de l'islam non rigoriste. Les études sont pour ces adolescents la seule façon de s'extraire de cette petite ville de province ennuyeuse.

Taounate, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299995

Abouziane met son costume pour la séance de photo dans un près juste avant d'arriver chez lui. Jeune professeur issu de Casablanca, il a été muté dans la petite ville de Taounate, où il a rencontré sa femme. Il donne également des cours dans des école privées à Fes pour compléter son salaire assez maigre. Pour lui les classes moyennes sont des "guerriers" pour grimper l'échelle sociale.

Taounate, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299965

De jeunes diplômés discutent l'appartement qu'il partagent en colocation. Informaticien, comptable, professeur, venus de tout le pays à Casablanca, cœur économique du pays, ils travaillent depuis peu dans la capitale et ont du mal avec son rythme trépident à l'occidentale.

Casablanca, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299261

trois amis se filment avec leur téléphone portable en bord de mer près de Rabat. Rencontres féminines difficiles, peu d'argent, les distractions sont rares pour les jeunes travailleur dans les grandes villes. D'où le succès du tcaht internet et des échanges de vidéo/photos par sms.

Rabat, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299199

Une grand mère en consultation dans le département de cardiologie de l'hôpital de Souissi à Rabat.

Rabat, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299961

Un dimanche après midi, ballade en famille dans le parc du centre ville de Rabat.

Rabat, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299938

Ahmed prie dans son bureau dans une université de Casablanca. Très croyant, il fait chaque jour ses 5 prières quelque soit les circonstances. Ancien ingénieur hydraulique, titulaire d'un MBA, il est très impliqué dans le monde associatif et religieux.

Casablanca, Morocco - 20/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299299

Deux membres de l'association des "diplômés chômeurs" posent dans leur chambre en tenue de manifestation. Chaque semaine, ce groupe défile dans les rues de Rabat pour protester contre le gouvernement pour qu'ils embauche plus de fonctionnaire. Beaucoup sont au chômage depuis plusieurs années malgré de nombreuses années d'études dans des filières avec peu de perspectives d'emploi. Pour eux, l'état a l'obligation de leur assurer un emploi.

Rabat, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299958

Saad avec quelques élèves pendant un cours d'économie. En complément de ses cours au lycée, il enseigne dans des écoles privés ou pour des associations. Ses étudiantes attendent avec impatience d'aller à l'université pour pouvoir enfin partir de la petite ville de Taounate où elles habitent.

Taounate, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299236

Driss surveille ses enfants dans la rue avant d'aller à l'entrainement de football qu'il anime chaque soir pour des adolescents. Il a utilisé les chutes de carrelage de son entreprise pour paver sa terrasse au dernier étage de l'immeuble qu'il a fait construire pour abriter sa famille à Témara, banlieue de Rabat

Rabat, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299312

Saïd pose dans un petit jardin près de chez lui en banlieue de Csablanca. A 31 ans, il est responsable de la paie dans une entreprise. Il veut cependant devenir fonctionnaire car il recherche avant tout la stabilité. Célibataire, il n'envisage pas que sa future travaille. Pour lui, s'occuper de la maison et de la famille est un travail à temps plein.

Casablanca, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299214

Vue des toits de Taounate depuis la salle informatique d'une école privée. Pour beaucoup de famille, l'enseignement privé est un passage obligatoire pour les enfants afin de leur garantir un bon niveau de français. En effet, malgré le fait que l'arabe soit la langue officielle,bien pratiquer le français est indispensable pour travailler pour des entreprises ou même comme fonctionnaire

Rabat, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0300025

Karim en train de vérifier les comptes d'un client avec une de ses salariées. Après avoir travaillé comme comptable pendant 5 ans pour une entreprise belge, il a crée son cabinet avec un associé il y a 2 ans. Ses revenus sont les même qu'avant mais son activités grossi vite, notamment car il travaille près de 10h par jour.

Rabat, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0300018

Deux familles finissent leur promenade sur le port de Rabat un dimanche après midi. En face, un projet immobilier qui conduira à la création de nombreux appartement fait rêver tous ces promeneurs souvent toucher par l'inflation de l'immobilier au Maroc.

Rabat, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299988

Dans une avenue de Casablanca près du centre ville.

Casablanca, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299945

Anwar est chargé de clientèle dans une banque de Temara, ville dortoir de Rabat. Il travaille depuis 2 ans ici et espère pouvoir un jour prendre la tête de l'agence. Il n'est pas encore marié et habite un appartement en colocation avec un ami. Il passe beaucoup de temps dans ses entrainement de karaté... et également devant sa playstation avec ses amis

Temara, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299317

Tag "Destroy" sur les murs d'un immeuble d'un quartier de Classes Moyennes près de Takedoum. Ici un habitant écologiste se bat contre d'autres locataires afin d'éviter l'arrachage des arbres qui selon certains obscurcissent l'intérieur des appartements.

Rabat, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299198

Reda (au centre) fume la chicha dans le salon de l'appartement d'un de ses amis. Jeune pharmacien d'une trentaine d'année, il est allé étudier en Russie et vient de revenir au pays pour lancer son activité. Pour fumer et voir des filles, ils louent avec ces 2 amis une garçonnière en ville afin d'éviter les ragots dans cette petite ville.

Taounate, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0300008

Un enfant joue près de nouveaux immeubles dans la banlieue de Taounate. Cette petite ville voit sa population grossir avec l'arrivée des classes moyennes fuyant le bruit et le coût de la vie de Fes. Cette avenue ne conduit pour l'instant à rien, en attendant la fin des travaux.

Taounate, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299957

Le weekend toutes les familles de Taounate se retrouve dans les champs bordant la rivière. Jeu de ballon, défilé de voiture, pique nique, beaucoup d'animation dans cette ville qui habituellement somnole.

Taounate, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299239

Pendant un concert gratuit sur une esplanade de Rabat à l'occasion de la journée de la Terre. Une foule s'amasse pour regarder les concerts pendant la journée de la Terre dont Rabat était une des villes hotes

Rabat, Morocco - 20/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299326

Saïd fume la chicha dans une garçonnière qu'il loue avec 2 amis, pour fumer et certainement voir des filles, afin d'éviter les ragots dans cette petite ville.

Taounate, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299224

La femme, belle mère, et fils de Salah pendant une ballade en bord de mer près de Rabat

Rabat, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299948

Abderrahim (33 ans) avec sa femme dans leur salon. Ils se partagent une part de leur gâteau d'anniversaire de mariage. Tous les deux professeurs ils louent encore leur appartement mais vont bientôt devenir propriétaire. Leur autre souhait serait d'avoir une voiture, une Logan par exemple.

Rabat, Morocco - 25/04/2010

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0299211

Saad ouvre la porte de la petite chambre qu'il loue à Taounate. Originaire de Rabat, il vient 3 jours par semaine enseigner dans cette petite ville du Riff. Il s'y ennuie ferme mais cela lui laisse du temps pour travailler les cours de Master qu'il suit à Casablanca le reste du temps.

Taounate, Morocco - 25/04/2010



top