French English Retour Retour

Pricilla, capitaine de la Paix à Rio - UPP, Police de pacification


Eric Garault

L’UPP, Unités de Police de Pacification se met progressivement en place dans les favelas de Rio. Le projet de pacification des favelas résulte de l’échec de la répression des polices d’intervention musclées (BOPE) qui si ils ont des qualités militaires indéniables participaient à l’escalade de la violence contre des trafiquants de mieux en mieux armés et entrainés. Ainsi, l’UPP est mise en place et installée à l’aide du BOPE par l’arrestation de trafiquants et la saisie d’armes et de drogues. Son rôle de police de proximité tient par sa relation avec les habitants, les nombreuses associations de la favela, les instances religieuses et les commerces. Il s’agira non pas d’éviter le trafic mais d’éviter la violence quotidienne qui met à mal de nombreux habitants. Dans la favela de Santa Marta où vivent 8000 personnes, sur 54000 m2, le capitaine Pricila de Oliveira Azevedo, 32 ans est à la tête d’un bataillon de 123 hommes, qui ont pour mission d’éviter le retour du trafic et la maintient de l’ordre avec un minimum de violence, par la voie du contact humain. Résultat d’une politique de la ville menée tambours battants avant les élections brésiliennes qui verront élire Députés, Sénateurs et Président en octobre 2010 et grand chantier issu du cahier des charges de l’organisation de la coupe du monde de football en 2014 et des jeux de 2016, Santa Marta fut la première favela à compter une police de Pacification en Septembre 2009. A ce jour 12 favelas sont concernées. Le gouvernement d’Etat de Rio investit environ 7 millions d’euros pour former 60 000 policiers apte à cette mission en 2016. L’objectif pour la fin 2010 est de 3500 hommes déjà formés.


 

Eric Garault / Picturetank GAE0306141

Capitaine Pricilla posant au centre de la favela - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigés par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du trafic par une présence accrue des patrouilles - 13 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 13/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0306074

Le téléphone, eternel outil - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigée par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 10 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 10/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0308226

Patrouille de routine jusqu'en bas de la favela et la place principale - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigé par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 12 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 12/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0306088

Sur le départ pour une réunion, le capitaine Pricilla brief ses hommes de nmanière impromptu au sujet de la campagne electorale. Elle leur rappelle qu'ils sont des agents publique et qu'a ce titre ils ne peuvent en uniforme faire état de leurs opinions - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigé par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 12 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 12/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0306079

Surveillance par camera - La police dispose d'une quarantaine de cameras disposées dans les points stratégiques de la favela. La police justifie cette implantation par un besoin de dissuasion important envers les éventuels delinquants. - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigée par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 10 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 10/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0306076

La capitaine Pricilla, signe des documents concernant des demandes diverses de la part de ses hommes - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigée par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 10 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 10/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0306082

Briefing avant la nuit - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigée par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 10 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 10/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0306108

Le capitaine Pricilla met en place une opération de patrouilles parallèles dans les differentes artères de la favela. La technique du rateau pour les eventuels délinquants qui reussissent à la vue de la police à fuir très discrètement. Cette technique du rateau ne leur donne aucune cahnce d'éviter la police. "Mais nous n'arretons plus personne lors de ces opérations dit le capitaine Pricilla, la travail a été fait, on montre que nous sommes toujours à l'affût" - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigé par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 12 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 12/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0306097

Patrouille de routine jusqu'en bas de la favela et la place principale - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigé par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 12 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 12/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0306554

Avec le temps, les policiers arrivent à tisser des liens avec les habitants, démystifiant leur fonction - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigé par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 12 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 12/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0306116

Un cours de karaté dispensé par le soldat Faria, instructeur sportif du bataillon, ceinture noire de Karaté dans les locaux du bataillon au sommet de la favela. Celui-ci est à l'initiative de la proposition d'un cours de Karaté pour les jeunes de la favela, 85 ont répondu présent et suivent assidument les cours, une autre manière de fréquenter la police et de démystifier notre corporation dit Faria -UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigés par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du trafic par une présence accrue des patrouilles - 13 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 13/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0311385

Le capitaine Pricilla passe voir la repetition d'une batucada sur une place en plein air, une manière pacifique d'affirmer sa présence et son interet pour les initiatives des jeunes de la favela - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigés par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du trafic par une présence accrue des patrouilles - 13 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 13/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0306125

Capitaine Pricilla dans les rues de la favela - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigés par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du trafic par une présence accrue des patrouilles - 13 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 13/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0308183

Capitaine Pricilla en conversation avec les habitants, finalement l'une de ces activité principale, maintenir le dialogue - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigée par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 30 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 30/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0308155

Répétition de l'école de Samba Mocidade de Dona Marta - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigée par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 30 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 30/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0308179

Le capitainer Pricilla lors des repetition de la bateria du groupe Furaçao Azul issu du projet Spanta Nenem démarré peu après l'implantation des UPP, ici le capitaine s'interresse au travail des élèves, une manière d'être plus proche d'eux - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigée par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 30 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 30/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0308050

Visite du président Lula à l'occasion du lancement du projet Rio TopTour, pionnier du tourisme libre dans les favelas - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigée par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 30 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 30/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0306119

Le capitaine Pricilla en reunion avec les commercants sur la place principale de la favela (Place cantão) au sujet de la "Loi du silence" qui interdit d'organiser des fêtes sans autorisation et sans limites d'heures. Les fameux Bailes funk sont à l'origine de cet interdit qui du même coup touche les bals forro, les sambas etc.....L'urbanisme de la favela est tel, qu'à chaque Baile Funk, les decibels ne s'aretaient qu'a l'aube et donnaient à entendre des mots qui n'amusaient pas tous le monde, la favela compte 8000 habitants - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigé par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 12 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 12/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0306128

Deux chercheuses en urbanisme participent à un projet de cartographie dans la favela avec des enfants. Ils viennent demander l'autorisation d'organiser une fête pour la clotûre de leur projet. LA loi du silence est le nouveau chantier de l'UPP qui à mis fin au Bal Funk, Forro et samba au dela de 2h du matin....au grand regret des fêtard et au grand soulagment des gens qui recherchent le calme - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigés par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du trafic par une présence accrue des patrouilles - 13 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 13/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0306078

Sur le retour au Poste, des enfants rencontrés dans la rue l'ont suivi jusque dans son bureau ou elle continue un brief en vu de la visite d'un ministre. Les enfants entrent et sortent comme chez eux, cette tolérence permet de gagner beaucoup en capital sympathie. Il est admis que les enfants qui auront démystifiés seront plus a même à devenir des citoyen selon le comandant des forces de l'UPP - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigée par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 10 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 10/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0306134

Les efant ayant école que par demi-journée, ils est indispensable de les associer à des projets culturels et sportifs. Parfois comme c'est le cas avec l'association pour la musique du Brésil, une ONG ayant ses locaux dans les sous-sol du poste de police, on remet aux enfants assidus une cesta basica, un carton avec les aliments de base (riz, pates, huile, sel...) Ici les enfant arrivés après l'école attendent de rentrer en cours. Aujourd'hui cet intervale d'une heure tobe pile à l'heure du déjeuner du capitaine Pricilla. Elle a le droit à des tata, regarde ce que je sais faire puis pour finir une chorégraphie spécialement conçue à son attention - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigés par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du trafic par une présence accrue des patrouilles - 13 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 13/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0306144

Fin de journée, retour au quartier général de Botafogo ou le capitaine possède une chambre de fonction, manière d'être proche de la favela et d'avoir un logement de repli pour les courtes nuits - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigés par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du trafic par une présence accrue des patrouilles - 13 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 13/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0306166

Fin de service pour Pricilla qui passe au Lieutenant Andrada le commandement du Bataillon. Elle se change et se prépare à rentrer chez elle - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigés par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du trafic par une présence accrue des patrouilles - 13 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 13/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0306168

Fin de service pour Pricilla qui passe au Lieutenant Andrada le commandement du Bataillon. Elle se change et se prépare à rentrer chez elle - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigés par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du trafic par une présence accrue des patrouilles - 13 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 13/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0308167

Capitaine Pricilla dans sa voiture de fonction, acaparée par le telephone. Vernis à ongle, telephone et pistolet, qu'elle ne quitte plus depuis qu'elle a été enlevée puis sequestrée en plein jour-UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigée par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 1 Septembre 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Niteroi, RJ, Brésil - 01/09/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0308065

Le capitaine Pricilla lors d'un dejeuner avec des amis dans un club de loisirs - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigée par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 1 Septembre 2010 - Niteroi - Brésil

Niteroi, RJ, Brésil - 01/09/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0308055

Patrouille de nuit - Début de service de l'équipe de nuit, préparation avant sortie - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigée par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 3 Septembre 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 03/09/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0308147

Patrouille de nuit - Début de service de l'équipe de nuit, préparation avant sortie - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigée par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 3 Septembre 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 03/09/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0308078

Patrouille de nuit - Début de service de l'équipe de nuit, préparation avant sortie - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigée par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 3 Septembre 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 03/09/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0308040

Vue de nuit du sommet de la favela de Santa Marta - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigée par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 30 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 30/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0308139

Une jeune fille trouve un peu de calme et de frais à la station 4 de l'élévateur de la favela, chose impossible auparavant par le risque des balles perdues et des tirs qui pouvaient subvenir à tous moment - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigée par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 30 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 30/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0308095

Capitaine Pricilla dasn sa chambre du Quartier Générale, elle se prépare à aller à un gala....avec l'uniforme adéquate-UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigée par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 1 Septembre 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Niteroi, RJ, Brésil - 01/09/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0308099

Capitaine Pricilla en route vers une soirée de gala, elle devient un symbole et contribue a donner une autre image de la police de Rio, mais elle avoue etre un peu fatiguée du travail de représentation qui incombe à sa fonction et du symbole qu'elle incarne - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigée par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 1 Septembre 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Niteroi, RJ, Brésil - 01/09/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0308122

Patrouille de nuit - Barrage, appelé "Blitz" sur la seule route qui mene à la favela. Sont recherchés uniquement des armes et de la drogue, en 15minutes sur 5 voitures contrôlées, deux voitures vehiculait de la drogue en petite quantité. Qualifiés d'usagers, les contrevenants tentent de discuter et de s'ensortir à bon compte, le caporal X est intraitable, les usagers favorisent le traffic qui a déja tué de nombreuses personnes...- UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigée par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 31 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 31/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0308137

Patrouille de nuit - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigée par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 31 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 31/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0308115

Patrouille de nuit - Investigation dans un espace suspecté d'etre une cache, le travail est encore difficile car de faite l'urbanisation de la favela rend complexe le travail des policiers, les dépotoires, les petites bicoques qui parfois se construisent dans les derniers endroits laissés libres facilitent les caches qui peuvent abriter de la drogue ou des armes. Le Caporal Damiao explique qu'il doivent rester sur leur gardes, la pacification implique aussi de pouvoir riposter en cas d'attaque surprise. Aujourd'hui, il est suspecté que des armes entrent par petites quantités pour préparer une eventuelle reprises de la favela par les trafiquants - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigée par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 31 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 31/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0308097

Patrouille de nuit - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigée par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 3 Septembre 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 03/09/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0308180

Le Caporal Damiao fait passer un message à "un avion", un ado qui rendait de menus services aux trafiquants. A plusieurs reprises à leurs venues, des sifflets avisant de leur présence retentissent. Le caporal prévient et menace du jour ou ils seront obligé de faire une opération sandwich pour arreter d'éventuels délinquants - Patrouille de nuit - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigée par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 31 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 31/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0308111

Patrouille de nuit - Fouille au corp de routine...le travail de fouille est fréquent pour dissuader d'éventuel possession de drogue et surtout d'armes - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigée par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 31 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 31/08/2010

 

Eric Garault / Picturetank GAE0306091

Le capitaine Pricilla pose devant le pain de sucre une des plus belles vue de Rio à quelque pas de son bureau au sommet de la favela - UPP Santa Marta - Union de police Pacificatrice - Police de Proximité dans la favela de Santa Marta - Celle-ci fut la première à voir s'installer un bataillon de police militaire de 120 Hommes dirigé par le capitaine Pricilla de Oliveira Azevedo (32 ans) - La mission de l'UPP est le maintient de l'ordre notamment par le dialogue et la participation aux projets sociaux du quartier et eviter le retour du traffic par une présence accrue des patrouilles - 12 Août 2010 - Rio de Janeiro - Brésil

Rio de Janeiro, RJ, Brésil - 12/08/2010



top