French English Retour Retour

IRANGELES


Joan Bardeletti

Au moment de la révolution iranienne de 1979, près d'un million d'Iraniens ont émigré aux Etats-Unis. 350 000 d'entre eux se sont installé à Los Angeles. On estime qu'il y aurait aujourd'hui environ 800 000 personnes iranienne ou d'ascendance iranienne à Los Angeles (sur les 3 millions que compte les USA); Teherangeles, c'est la seconde plus gros ville iranienne après Teheran. Parmi cette population, plus de 50 000 juifs d’origine iranienne Prés d’un 1⁄4 des riverains fortunés de Beverly Hills, derrière la famille royale déchue des Pahlavi, seraient d'origine iranienne. De meme, dans la Valley de San Fernando, de Tarzana à Sherman Oaks, on compterait prés de 200 000 membres de la petite classe moyenne d’origine d’iranienne Teherangeles est une communauté influente; en sont notamment issus: Jamshid Delshad qui fut maire de Los Angeles de 2007 à 2010; le Fondateur de Ebay et le CEO de Youtube; le directeur de CNN & sa journaliste vedette, Christianne Amampour Sans parler des sportifs, chirurgiens esthétiques, professeurs qui incarnent soit la première ou la seconde génération iranienne présente aux Etats Unis, ainsi que des étudiants de l’UCLA, pour la plupart tous membres de la plus grande organisation étudiante iranienne des Etats Unis, l’Uclan Iranian Student Group (ISG) Il faut dire que la plupart des enfants de Teherangeles sont élevés au doux son de MIA (Médecin, Ingénieur, Avocat), obligation de réussir que leur susurrent leurs parents dès le berceau. D'ailleurs, de plus en plus d'habitants de LA prennent des cours de Farsi (langue iranienne) afin de maximiser leur possibilité d'être embauché par un entrepreneur de Teherangeles. Il y a 6 journaux, 12 chaines de télévision et 2 stations de radios fait par et pour la communauté iranienne aux USA ainsi qu’une multitude de sites internet rayonnant sur la blogosphére et ce jusqu’à Teheran... La télé réalité américaine a jeté son dévolu sur Teherangeles en lançant l’émission de téléréalité Shahs of Sunset qui suit le quotidien d'un groupe de trentenaires iraniens Le soft power made in Teherangeles innonde les ordinateurs des classes urbaines de Teheran, à l’instar de la pop rock d’Andranik Madadian, dont l’album "city of angels", reference implicite à LA. Les iraniens américains sont aussi l’objet aujourd’hui d’un programme d’études et de recherches, le ISG ( Iranian Studies Group), au sein du MIT


 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466881

au sein des studios de Channel One, television irainienne en Farsi. Shahram Homayoun, président fondateur de la chaine anime chaque jour une émission. Il est aussi à l'origine du mouvement "Ma Hastim" (We exist) d'opposition au régime islamique en Iran

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466882

au sein des studios de Channel One, television irainienne en Farsi

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466886

Réunion du groupe d'opposition historique "Ma Hastim" (we exist) contre le pouvoir iranien islamique en place dans les locaux de la chaine de television en Farsi Channel One. Au mur une photo des manifestations ayant eu lieu à L.A lors des dernieres elections irainennes. La seule femme s'appelle Assal Pahlevan; elle dirige un magazine en Farsi et anime plusieurs émission broadcasté par Channel One.

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466892

Réunion du groupe d'opposition historique "Ma Hastim" (we exist) contre le pouvoir iranien islamique en place dans les locaux de la chaine de television en Farsi Channel One. Au mur une photo des manifestations ayant eu lieu à L.A lors des dernieres elections irainennes

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466895

Shahram Homayoun, président fondateur de la chaine de television Channel One. Il est aussi à l'origine du mouvement "Ma Hastim" (We exist) d'opposition au régime islamique en Iran. Il pose ici dans un de ses studios.

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466898

Shahram Homayoun, président fondateur de la chaine de television Channel One. Il est aussi à l'origine du mouvement "Ma Hastim" (We exist) d'opposition au régime islamique en Iran. Il pose ici avec des memebres de son staff dans la reserve de ses studios où sont entreposés les objets utilisés lors des manifestations contre le pouvoir islamique iranien.

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466904

Consultation post operatoire par le chirurgien esthetique GHAVAMI; il est né en Iran mais est arrivé jeune aux USA. Ses parents ont fui la révolution. Sa spécialité est la rhinoplatie ethnique : modifier les nezs sans perder les caractéristiques propres à chaque "ethnie". C'est en Iran qu'on fait le plsu de Rhinoplastie "Ils opérent même à minuit là bas".

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466906

Rose est la soeur du chirurgien esthétique Ghavami. ELle travaille avce lui au sein du cabinet du même nom. Sa spécialité est la rhinoplatie ethnique : modifier les nezs sans perder les caractéristiques propres à chaque "ethnie". C'est son frère qui, bien sur, lui a refait son nez.

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466912

Réunion des filles de la Society of persian Sisterhood (Sigma Pi Sigma) de l'université de UCLA. Elles cuisinent des cup cake. Elles sont un peu plus d'une dizaine de membres actives à appartenir à ce club pour revendiquer leur identité iranienne. Cette réunion a pour objet de créer du lien entre les filles et de mieux connaitre deux nouvelles adhérentes

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466915

Gateaux réalisés lors d'une cérémonie de la Society of persian Sisterhood (Sigma Pi Sigma)

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466909

Réunion des filles de la Society of persian Sisterhood (Sigma Pi Sigma) de l'université de UCLA. Elles cuisinent des cup cake. Elles sont un peu plus d'une dizaine de membres actives à appartenir à ce club pour revendiquer leur identité iranienne. Cette réunion a pour objet de créer du lien entre les filles et de mieux connaitre deux nouvelles adhérentes

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466918

Scultpture de diligence chez Alex HELMI, le plus imporant vendeur de tapis iranien du Persian Sqaure (Quartier iranien à L.A). Il arrive en 1974 comme étudiant; il a aujourd'hui la double nationélité mais ne vote pas en Iran où il se rend tous les ans pour le business. Depuis 2010 avec l'embargo il lui est très difficile d'importer des tapis

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466921

carrefour du Persian square, le quartier iranien de L.A

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466924

Une rue du Persian square, le quartier iranien de L.A

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466888

au IRC (International Rescue Committee), une jeune femme elle même irano-americaine arrivée il y a une dizaine d'année, conseille des émigrés iraniens fraichement arrivés.

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466891

Famille chretienne iranienne arrivée aux US il y a 1 mois (souhaite rester incognito). Il y le mari et sa femme ainsi que leur deux filles de 25 et 37 ans. La 3eme soeur blonde est arrivée il y a 7 ans. Ils ont fuit à cause de la pression mis par le gouvernement sur les minorités religieuses et notamment els chretiens. Il essayaient depuis 7 ans d'obtenir un visa. Ils logent à Glendale, un quartier de L.A avec beaucoup de familles iraniennes

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466893

Dans la cuisine d'une famille iranienne chrétienne arrivée aux US il y a 1 mois. Réfugiés politiques et religieux. Ils sont logés pendant un certain temps suite à leur arrivé et le gouvernement leur donne $1.075/personne. "Même notre chat ne meritait pas de rester en Iran". (souhaite rester incognito):

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466896

Famille iranienne chrétienne arrivée aux US il y a 3 semaines. Réfugiés politique et religieux. Le jeune homme (18 ans) joue du violon, le seul objet qu'ila pu amener d'Iran, tandis que sa soeur rentre dans sa chambre. Les parents cherchent du travail et prennent des cours d'anglais chaque jour. Ils esperent que leur fils ira à l'université mais lui préférait travailler. La famile a vendu tout ses biens ($24.000) en 1 semaine avant de partir. La moitié de la somme est déja depensée.

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466903

Mari et femme recent émigré irainien s'entraine à la musculation dans un gym de L.A. Famille iranienne chrétienne arrivée aux US il y a 3 semaines. Le sport est la seule activité sociale qu ils peuvent se permettre car ils ne parlent pas encore bien anglais et ont peu d'argent. Ils esperent que leur fils ira à l'université mais lui préférait travailler. La famile a vendu tout ses biens ($24.000) en 1 semaine avant de partir. La moitié de la somme est déja depensée.

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466899

Mari et femme recent émigré irainien s'entraine à la musculation dans un gym de L.A. Famille iranienne chrétienne arrivée aux US il y a 3 semaines. Le sport est la seule activité sociale qu ils peuvent se permettre car ils ne parlent pas encore bien anglais et ont peu d'argent. Ils esperent que leur fils ira à l'université mais lui préférait travailler. La famile a vendu tout ses biens ($24.000) en 1 semaine avant de partir. La moitié de la somme est déja depensée.

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466927

AZAD RIGHT, 25 ans, jeune rappeur iranien, en répétition au studio. Il est né aux US mais ses parents opposants politiques ont fuit en 1979 lors de la révolution islamique. Il rappe en anglais mais fait de nombreuses référence à son identité, ses parents. Son premier CD "The Time is right" a eu un succès d'estime.

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466937

AZAD RIGHT, jeune rappeur iranien, en répétition au studio

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466883

AZAD RIGHT, jeune rappeur iranien, avec un ami et sa productrice apres une repetition sur le parking du studio d'enregistrement.

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466885

Majad Right, le père de AZAD RIGHT, jeune rappeur irano-americain, est poete et opposant politique ayant fuit en 1979, pose avec un image de son fils et ses parents en Iran. Sa femme, Ezat, fut arréttée torturée et tuée en Iran. Il continue a écrire dse poèmes mais il lui a fallu 10 ans pour se sentir chez lui à Los Angeles.

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466942

La mosquée King Fadh à Los Angeles; financée par l'Arabie Saoudite, elle acceuille des commaunauté musulmanne tres diverses, y compris iraniennes.

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466943

Naif Zurqui est musulman; il fait ici ses ablutions avant la priere dans la King Fadh Mosque; cette mosquée fut financée par le roi d'Arabie Saoudite et acceuille une vaste communauté musulmane, y compris des irano-américains

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466941

un représentant de la communauté musulmane iranienne (gauche) et Mohamed KHAN responsable des liens interreligieux au sein de la mosquée King Fadh où est pris cette image.

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466902

Lecture du Coran pour adulte et enfants au Centre IMAN (Iranian american Muslim Center). IMAN propose en outre des lectures de poésie, dse prières le vendredi, et de la litterature iranienne. IMAN fut crée en 1989. Le centre IMAN est ouvert à tous, musulmans ou non pratiquants. Il propose une vision ouverte de l'Islam.

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466908

Lecture du Coran pour adulte et enfants au Centre IMAN (Iranian american Muslim Center). IMAN propose en outre des lectures de poésie, dse prières le vendredi, et de la litterature iranienne. IMAN fut crée en 1989. Le centre IMAN est ouvert à tous, musulmans ou non pratiquants. Il propose une vision ouverte de l'Islam.

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466905

Lecture du Coran pour adulte et enfants au Centre IMAN (Iranian american Muslim Center). IMAN propose en outre des lectures de poésie, dse prières le vendredi, et de la litterature iranienne. IMAN fut crée en 1989. Le centre IMAN est ouvert à tous, musulmans ou non pratiquants. Il propose une vision ouverte de l'Islam.

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466925

Saeed Mohasseb est un homme d'affaire irano-americain, mari de Assal Pahlevan opposante au régime iranien, pose devant sa piscine; il arrive en 1977 aux USA comme étudiant, il crée différentes société dans le secteur informatique, devient business Angels et revend sa dernière entreprise au groupe KPMG en 2012. Sa femme étant blacklisté en Iran, il n'est pas rentré depuis 2000 (il est retourné en tout 2 fois seulement en Iran). Pour lui le mouvement vert qui a animé la protestation lors des dernières elections est une mascarade, une pseudo opposition crée par le pouvoir en place.

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466928

Photo de famille dans la famille irano-americaine de Saeed Mohasseb, un homme d'affaire irano-americain, mari de Assal Pahlevan opposante au régime iranien.

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466913

Ecrans de televion annoncant les elections iraniennes dans un bar iraniens de Persian Square.

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466916

Habib Youssefi est un champion de Bodybuilding iranien arrivé il y a 2 ans aux USA. Il postule maintenant au titre de "Mister America" en bodubuilding. Il est ici avec sa mère et des amies dans un fast-food iranien de Persian Square

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466922

Habib Youssefi est un champion de Bodybuilding iranien arrivé il y a 2 ans aux USA. Il postule maintenant au titre de "Mister America" en bodubuilding. Il est ici avec sa mère et des amies dans un fast-food iranien de Persian Square

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466931

Dans le Crown Valley Marketplace, un supermarché spécialisé dans les produits iraniens à Orange County

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466935

Nader Afshar, le créateur de Bastiat Parteners, un Hedge Fund. Irano americain francophone arrivé il y a peu de Geneve, il souhaitait renouer avec sa communauté.

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466939

Nader Afshar, le créateur de Bastiat Parteners, un Hedge Fund. Irano americain francophone arrivé il y a peu de Geneve, il souhaitait renouer avec sa communauté.

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466884

Saghi Modjtabai executive director de PAAIA ( Public Affairs Alliance of Iranian Americans) et Pouria Abbassi, General Manager et CEO du L.A Convention Center (LACC) en discussion. Ce sont deux représentant tres influents de la communauté iranienne dans le monde des affaires et de la politique

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466910

Réunion de PASCA, un club d'étudiants iraniens de l'univeristé de USC (University of Southern California). ils se réunissent une fois/semaine; il y a 8 membres actifs. ils sont arrivés d'Iran il y a 2,3 ou 4 ans, font des études d'ingénieurs mais n'ont aucune envie de retourner en Iran car "la vie est plus facile ici et les opportunités professionnels sont énormes". Ils trouvent que les opposants historiques iraniens, comme ceux de Channel One, ne comprennet pas l'Iran d'aujourd'hui

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466894

Sharon Nazarian avec ses deux enfants dans sa maison à L.A. Elle dirige la fondation Nazarian. La famille Nazarian est l'une des familles iraniennes les plus riche, connue et influente à L.A. Arrivée en 1979 après avoir fuit la révolution islamique, sese parents ont relancé un business avec succès à Los Angeles. Elle indique que "En tant que femme, cette révolution fut une chance car elle m'a permis d etre une femme, une mère mais aussi une businesswoman".

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466938

Organisation d'une levée de fonds (700.000$) pour une evenement culturel au sein de la communauté juive iranienne, organisé dans la maison de la famille Nazarian.

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466940

Organisation d'une levée de fonds (700.000$) pour une evenement culturel au sein de la communauté juive iranienne, organisé dans la maison de la famille Nazarian.

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466890

Panneau annoncant Norouz, le nouvel an iranien (23 mars), dans un carrefour près du Persian Square, quartier iranien de L.A

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466900

Une famille irano americaine visite le Getty museum

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466911

Ceremonie de Bride Shower (presentation de la mariée au marié) dans une famille juive iranienne fortunée

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466926

Ceremonie de Bride Shower (presentation de la mariée au marié) dans une famille juive iranienne fortunée

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466920

Ceremonie de Bride Shower (presentation de la mariée au marié) dans une famille juive iranienne fortunée

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466923

Ceremonie de Bride Shower (presentation de la mariée au marié) dans une famille juive iranienne fortunée

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466929

Ceremonie de Bride Shower (presentation de la mariée au marié) dans une famille juive iranienne fortunée

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466936

Ceremonie de Bride Shower (presentation de la mariée au marié) dans une famille juive iranienne fortunée

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466914

Ceremonie de Bride Shower (presentation de la mariée au marié) dans une famille juive iranienne fortunée

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0466944

Jimmy Delshad, ancien maire de Beverly Hills de 2007 à 2010. Juif irano-américain. Aujourd'hui 20% des habitants de Beverly Hills sont d'origine iranienne. Il est arrivé aux USA avant la révolution de 79; obtient la nationalité américaine en 1979 et fondateur/dirigeant d'une société d'informatique pendant 20 ans.

Los Angeles, États-unis - 09/04/2013



top