French English Retour Retour

Les Classes Moyennes en Afrique : Mozambique


Joan Bardeletti

Dans 20 ans, 1 milliard de personnes des pays en développement appartiendront à la classe moyenne mondiale*, soit un habitant sur six sur la planète. Cette population sera surtout concentrée dans des pays dits « pauvres » alors qu’elle est aujourd’hui le symbole du mode de vie occidental. Le boom démographique de cette population au pouvoir économique accru et à l’implication politique croissante devrait entraîner de profonds bouleversements. Une évidence en Chine ou en Inde ; bien visible politiquement en Amérique du Sud ; ce phénomène est encore sous-jacent en Afrique mais au coeur des enjeux de développement du continent. Comprendre l’Afrique d’aujourd’hui et de demain passe par la compréhension de ses classes moyennes.


 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0268015

Lazaro Tembe muscle ses pectoraux. Trois fois par semaine, de 6 à 7h30 du matin, il se rend dans ce club de gym avant d’aller travailler. Après avoir été fonctionnaire pendant 15 ans dans le domaine social, il a crée il y a 5 ans son entreprise d’adduction d’eau. Aujourd’hui ses canalisations alimentent 500 foyers et prennent le relais des installations officielles qui ne peuvent faire face à l’explosion de la démographie.

Mozambique - 15/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267883

Nouvelle maison de Roquea Naluzzi. Elle a 2 enfants et vivait auparavant sur le même terrain dans une maison traditionnelle faite de bois et de palmes avec son mari. Elle a monté un restaurant qui ne désemplit pas car très prisé par les chauffeurs de bus, ce qui lui a permis de faire bâtir cette maison. Avec 3 chambres et un grand salon, elle est très confortable, et ... sert en plus de stockage pour le restaurant.

Mozambique - 15/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267827

Mariage dans le centre ville de Maputo. Les mariés posent pour les photographes avec des membres de la famille de la mariée. Originaires du Swaziland tout proche, ils ont tenu à présenter les habits et danses traditionnels du pays.

Maputo, Mozambique - 15/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267742

Un dimanche après midi en famille sur la plage près de Maputo.

Maputo, Mozambique - 15/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267757

Luisa est secrétaire au centre culturel allemand à Maputo. Elle a passé 7 ans en RDA avant la chute du mur de Berlin, dans le cadre d’accords avec le gouvernement socialiste mozambicain de l’époque, et reste aujourd’hui bilingue. Elle prend des cours d’économie à l’université car elle souhaite monter son business. Son salaire est d’environ $500/mois... et la crèche pour sa petite fille va bientôt lui couter $60/mois.

Maputo, Mozambique - 15/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267766

A la frontière avec l’Afrique du Sud. Les marchandises coutent paradoxalement moins cher en Afrique du Sud qu’au Mozambique, et donc de nombreux mozambicains font de fréquents aller/retour vers les shopping center situés après la frontière pour faire leurs courses.

Frontiere sud africaine, Mozambique - 20/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267738

Un couple de mozambicains fait ses courses dans un supermarché en Afrique du Sud.

Nelspruit, Afrique du sud - 20/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267781

Chez Eugenio, après le diner. A 35 ans, il est responsable commercial dans une entreprise d’état. Très ambitieux, il passe beaucoup de temps au travail et c’est surtout sa femme qui s’occupe de leur 3 enfants. Il habite dans un appartement du centre ville de Maputo avec un loyer d’environ $500/mois. Il a depuis peu une connexion internet illimitée.

Maputo, Mozambique - 25/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267750

Belina prend soin d’un nouveau né dont elle vient d’aider à l’accouchement. Infirmière dans un hôpital public de Inhambane, petite ville de province, elle travaille de nuit et prend son service à 20h. Son salaire est assez faible mais l’emploi est stable et il y a assez peu d’autres opportunités de travail.

Inhambane, Mozambique - 19/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267834

Cours du soir pour adultes au British Council. Ces jeunes femmes participent à ce cours d’anglais de 2h chaque semaine après leur journée de travail. Bien parler anglais est une condition nécessaire pour être recruté par les entreprises étrangères qui paient beaucoup mieux que les locales.

Maputo, Mozambique - 15/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267840

Récolte de tomates dans un champs près de Chokwé, une petite ville essentiellement agricole à 3h de route de Maputo. Lucas Marcamo est agriculteur et il a contracté un prêt de 15 000$ afin d’acheter les caisses noires nécessaires au transport des tomates vers Maputo et ne plus passer par des intermédiaires. il veut agrandir son exploitation et à d’autres projets en tête...

Chokwé, Mozambique - 20/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267841

Lucas Marcamo dans un de ses champs avec le tracteur qu’il est le seul à posséder dans les environs. Il le loue à d’autres agriculteurs ce qui lui permet de payer les réparations. Il voudrait d’ailleurs rembourser rapidement ses crédits... pour en contracter d’autres et acheter un autre tracteur.

Chokwé, Mozambique - 29/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267932

Débarcadère du ferry à Inhambane, petite ville côtière. Sur la presqu’ile en arrière plan, la pression immobilière se fait plus forte et de nombreuses maisons se construisent. Avec l’industrie touristique qui se développe dans le pays, cette ville est de plus en plus fréquentée car tout proche de spots de plongée.

Inhambane, Mozambique - 03/11/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267802

Au petit matin, les passagers sur le ferry de Matola vers Maputo sont nombreux.Ils vont pour la plupart au travail. Maputo est la capitale et le lieu de travail de beaucoup, alors que Matola est la banlieue résidentielle, qui après une croissance exponentielle ces dernières années, est devenue la seconde ville du pays.

Maputo, Mozambique - 12/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267805

Des enfants jouent dans le hall d’un shopping center un samedi après midi.

Maputo, Mozambique - 12/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267936

Immeuble d’habitation dans le centre ville de Maputo. Beaucoup des classes moyennes délaissent aujourd’hui ces appartements exigus et chers ($500/ mois environ pour un 4 pièces), pour aller s’installer dans la ville résidentielle de Matola, dans une maison avec un petit jardin.

Maputo, Mozambique - 22/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267763

A l’université de Maputo, tous les salariés et professeurs se font photographier afin d’établir de nouveaux badges. Ce jour là, plus de 250 personnes défilent devant l’objectif de l’appareil numérique de Sergio, responsable informatique sur le campus.

Maputo, Mozambique - 21/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267919

Lazaro inspecte une de ses installations dans une lointaine banlieue de Maputo. Les habitants ont fait appel à lui pour qu’il construise des réservoirs et de nouvelles canalisations d’eau remplaçant celles existantes mais défectueuses. Plein d’énergie, il fait des journées de 15h et estime que «les africains doivent se réveiller et devenir des entrepreneurs».

Maputo, Mozambique - 28/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267779

Sur le parking du plus gros shopping center de Maputo. Le FRELIMO, parti au pouvoir depuis l’indépendance, fait dans toute la ville, et en particulier ici, une campagne d’affichage massive en vue des élections présidentielles d’Octobre 2009.

Maputo, Mozambique - 13/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267852

Prématurés sous couveuse dans un hôpital de Inhambame.

Inhambane, Mozambique - 25/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267743

Daniel Congolo présente le nouveau champs de 2 hectares qu’il va transformer en rizière après avoir construit la nécessaire dérivation d’eau. Il a en tout 14 hectares, dont 10 sont déjà consacrés à la culture du riz. Il a pris récemment un crédit afin de réparer les dégâts causés par les récentes inondations. Il emploie jusqu’à 20 personnes au moment des récoltes mais n’a pas de salariés fixes.

Chokwe, Mozambique - 22/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267949

Pendant le défilé de campagne du candidat Dhlakama, chef du parti Renamo, à l’occasion de la campagne présidentielle d’Octobre 2009. Face au FRELIMO au pouvoir depuis toujours, ce parti est le principal parti d’opposition, même si il est de plus en plus déserté par les couches moyennes de la population, lassée par son immobilisme.

Maputo, Mozambique - 26/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267747

Parcours de golf à proximité de Maputo. La pression démographique contraint les habitants à construire leur maison au plus près du parcours. Une route traverse même le fairway et un policier a été embauché pour s’assurer que le trafic s’ arrête au moment où un joueur joue un coup pour éviter des blessés.

Maputo, Mozambique - 10/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0302887

Mariage dans le centre ville de Maputo. Ce soir là, environ 300 personnes sont réunis sous une grande tente montée dans un jardin public de la capitale. Après le mariage et la fête toute la nuit, les invités continuent le lendemain avec une cérémonie traditionnelle cette fois.

Maputo, Mozambique - 17/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267975

A Chokwé, petite ville de province, construction d’un nouveau quartier résidentiel à l’écart du centre ville. Cette ville située entre Maputo et l’Afrique du Sud voit sa population s’accroitre rapidement. Les trafics divers réalisés à la frontière expliquent également l’afflux d’argent dont bénéficie la ville.

Chokwe, Mozambique - 21/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267961

Cristina Mayer (à droite) avec une collègue de bureau. Elles posent dans le quartier où elles travaillent, au retour de la pause déjeuner. Cristina a 35 ans est responsable de la comptabilité pour une société travaillant dans le Développement, un secteur qui emploie beaucoup de monde au Mozambique. Elle a 2 enfants, son mari travaille et la famille habite dans un bon quartier de Maputo

Maputo, Mozambique - 13/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267745

Un des 3 enfants de Eugenio dans le salon familial pendant une émission sur les plus belles demeures de Miami.

Maputo, Mozambique - 17/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267929

Église évangélique dans la ville de Matola. Ces églises, souvent installées dans d’anciens cinémas ou hangars comme ici se développent très rapidement, au travers d’actions de marketing intensives. Initialement surtout implanté dans les quartiers les plus défavorisés, ces églises recrutent aujourd’hui de plus en plus au sein des couches moyennes de la population.

Matola, Mozambique - 22/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267924

Diner entre amis avant de sortir en boite de nuit.

Maputo, Mozambique - 17/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267921

Un employé d’une société de sécurité garde une banque à Chokwé.

Chokwe, Mozambique - 26/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267735

Une famille à la plage un dimanche après midi. Au Mozambique, les couples ont en moyenne cinq enfants. Au sein des classes moyennes le nombre d’enfants est plus réduit (deux ou trois le plus souvent) car les parents souhaitent investir dans leur éducation et sont conscient du coût que cela représente.

Maputo, Mozambique - 22/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267788

Des enfants posent dans le salon pendant que leurs parents dinent. La société mozambicaine est plus métissée que la plupart des autres pays africains. Les couches moyennes comportent des familles noires, métisses ou blanches.

Maputo, Mozambique - 25/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267960

Un immeuble d’habitation en plein centre ville de Maputo.

Maputo, Mozambique - 27/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267767

Dans la chambre de Rouco, professeur de français de 30 ans, en banlieue de Maputo. Il montre ici l’arc et les flèches dont il compte se servir si reviennent les malfaiteurs qui ont déjà essayé de voler son matériel informatique et hi-fi. Il a simplement une pièce pour sa femme, lui et son petit bébé. Il a fait construire sur le terrain où habitent également ses parents.

Maputo, Mozambique - 13/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267762

Cours de gym sur le front de mer à 5h30 du matin. Les femmes viennent en covoiturage et se sont réunis pour se payer les services d'un professeur.

Maputo, Mozambique - 30/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267922

A Chokwé, la propriétaire d’une boucherie et son employé au moment de la fermeture. Dans les petites villes, les commerces sont encore souvent tenus par des métis ou des indiens.

Chokwe, Mozambique - 18/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267955

Dans une école privée en banlieue de Maputo. Depuis la fin de la guerre civile, les écoles et universités privées se multiplient dans le pays. Auparavant il y avait une seule université, publique, à Maputo, alors que le pays fait plus de 2000 kms de long. Pour les classes moyennes, l’éducation des enfants est, avec le loyer, le premier poste de dépense.

Matola, Mozambique - 22/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267754

Un samedi soir, le long de l’avenue qui borde le front de mer. Dès la nuit tombée, des voitures «tunées» se garent, les coffres et les portières restent ouvertes pour la musique soufflée par des enceintes surdimensionnées. Le trottoir devient un lieu de drague pour toutes les communautés

Maputo, Mozambique - 23/10/2009

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0267755

Mariage dans le centre ville de Maputo. Ce soir là, environ 300 personnes sont réunis sous une grande tente montée dans un jardin public de la capitale. Après le mariage et la fête toute la nuit, les invités continuent le lendemain avec une cérémonie traditionnelle cette fois.

Maputo, Mozambique - 17/10/2009



top