French English Back Back

KOKARAL : LA VIE REPREND SES DROITS


Laurent Weyl / Argos

A peine cinquante centimètres de glace, juste assez pour emmener le chameau qui tire le traîneau et les espoirs de le ramener plein de poissons. Quand la glace est trop fine, les hommes tirent eux-mêmes le traîneau, une carcasse de bois et de filets ou bien l’accrochent à une moto. Ils ne comptent plus les chutes dans l’eau. Ce jour la, il fait -18°C. Un hiver pas assez froid pour les pêcheurs. Jakslik Kinjinbaev le sait, cela paraît toujours étrange. Comment peut-on souhaiter un froid plus intense ? Une dentition en or massif fend la peau tannée en un sourire complice : 
« Quand il fait trop doux, le sel empêche la boue de durcir. La température idéale se situe entre 
-25°C et - 40°C. Même le rivage est compact et la glace fait plus d’un mètre de profondeur. 
Les chameaux passent sans problème et il y a plus de poisson. » Le poisson, un turbot, se rapproche des côtes en hiver, en quête d’une eau plus tiède. Le froid est l'allié. Alors, Jakslik hume le vent, regarde sa chienne se creuser un couffin de neige et conclut: « Demain, il fera bien froid ». Jakslik Kinjinbaev est fils et petit-fils de pêcheurs. Il est l’un des rares à ne pas avoir quitté le village de Tastobek après l’effondrement de l’URSS, quand les derniers à s’accrocher au rêve d’une mer d’Aral remise à flot ont peu à peu déserté ses rives. Jakslik n’a quitté son village que deux ans, le temps de faire l’armée soviétique. Il en a retenu un russe sommaire, trois accords de guitare et un chapelet de chansons tristes qu’il fredonne pour endormir son deuxième fils, âgé de huit mois. Sa voix écorche les mots, pas le sens. Pour lui la mer d’Aral est loin d’être morte. Elle est sa réalité quotidienne, son garde-manger et la source de l’essentiel de ses revenus, avec son troupeau de chameaux. Il pêche et vit de sa pêche. Jakslik est l’un des 600 pêcheurs regroupés en coopératives, qui ont accepté en 1996 d’être « formés à pêcher » par une Ong danoise, la Société pour une mer vivante. « Personne ne pêchait, ni ne mangeait ce poisson plat. Il faisait même un peu peur avec son dos noir, son ventre blanc et ses deux yeux du même côté », raconte-t-il, tout en nettoyant un filet des algues séchées de la précédente saison. Il possède quinze filets, dont quelques-uns de fabrication chinoise, interdits par la loi « parce que les mailles sont trop petites. Mais il faut nous comprendre, si on ne pêche pas, on ne vit pas ». Sur la glace, accroupi, il crie les instructions à ses coéquipier, Kadirbai Ibragiev, un ami d'enfance, et Ertaz Akhkoshkarov, tantôt en russe « Davai ! » (« vas-y »), tantôt en kazakh « Tokhtaïteu ! » (« attends »). Le chameau, accroché au traîneau par les naseaux, regarde, impassible, les hommes s’échiner. Il mâche des branchages ramassés sur la rive ou un poisson volé à son maître.......


 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099242

At the entry to Aralsk, this arch reminds travellers that they are on Kazakh territory. The Russians abanondoned this place which is braced by wind and snowed.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099244

Aralsk railways station, last step before before setting off for the fishermen’s village

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099246

In 2004, the President Nazarbaiev visited Aralsk. Since then the advertising board announces the governments desire to see the return of the Aral sea.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099248

Steppe entre Aralsk et Tastobek Les trajets en hiver se font à plusieurs voitures car la route est difficilement praticable.

Entre Aralsk et Tastobek, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099249

Des briques de sable et un coup de peinture, maisons et hangar sont identiques vus de l’extérieur. Bricks of sand with bit of paint, houses and sheds are identical when seen from the exterior.

Tastobek, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099251

Village de pêcheurs de Tastobek.

Tastobek, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099252

Village de pêcheur de Tastobek. Tous les jours, les troupeaux de chameaux traversent le village en direction des pâturages.

Tastobek, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099253

At six to seven years old, children know how to handle and ride a camel.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099254

Village de pêcheur de Tastobek. la traite rituelle

Tastobek, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099255

Piercing of the nostrils of a camel old enough to be ridden.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099257

There is no running water. It has to be fetched from the well and brought back by camel.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099259

At the beginning of winter, they clean off the summer algae from their nets.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099263

Le chameau emmène les pêcheurs vers le point de pêche, à quelques kilomètres du bord du village.

Proche du village de Tastobek sur la mer d'aral gelée, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099266

Pêche sur la Mer d'Aral. Escale. L’équipe de pêcheurs décharge le traineau des instruments de pêche.

Proche du village de Tastobek sur la mer d'aral gelée, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099267

Pêche sur la Mer d'Aral. L’homme soulève et abat le pilon pour faire un trou dans la glace. Le chameau se repose. Sa part du travail vient avant et après.

Proche du village de Tastobek sur la mer d'aral gelée, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099270

Pêche sur la Mer d'Aral. Il faut creuser la glace avec une masse pour pouvoir poser les filets.

Proche du village de Tastobek sur la mer d'aral gelée, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099272

Pêche sur la Mer d'Aral. Le chameau est attaché par les naseaux au traineau. Cette entrave évite qu’il ne s’enfuie.

Proche du village de Tastobek sur la mer d'aral gelée, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099268

Pêche sur la Mer d'Aral. L’homme soulève et abat le pilon pour faire un trou dans la glace. Le chameau se repose. Sa part du travail vient avant et après.

Proche du village de Tastobek sur la mer d'aral gelée, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099275

Pêche sur la Mer d'Aral. Il faut creuser la glace avec une masse pour pouvoir poser les filets.

Proche du village de Tastobek sur la mer d'aral gelée, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099279

Pêche sur la Mer d'Aral. D’un trou à l’autre, le spêcheurs comptent dix pas. Avec l’immensité blanche pour seul témoin de leur labeur.

Proche du village de Tastobek sur la mer d'aral gelée, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099280

Pêche sur la Mer d'Aral. La couche gelée peut faire jusqu’à un mètre de profondeur.

Proche du village de Tastobek sur la mer d'aral gelée, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099282

Pêche sur la Mer d'Aral. Jakslik amarre le filet pour la nuit. Il viendra le lendemain le retirer.

Proche du village de Tastobek sur la mer d'aral gelée, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099283

Pêche sur la Mer d'Aral. Ertaz Akhkoshkarov sort le filet posé la veille.

Proche du village de Tastobek sur la mer d'aral gelée, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099285

The ice cutter, Jakslik controls the movement of his net, impassive.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099288

One by one, the fish are taken from the frozen net.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099291

The local name for the turbot is Kambala. Once out of the water the fish freezes very quickly.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099290

Pêche sur la Mer d'Aral. Même le chameau de Jakslik ne dédaigne pas le kambala, ce turbot, qui assure aujourd’hui la pitance des pêcheurs en hiver.

Proche du village de Tastobek sur la mer d'aral gelée, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099292

The remains of the pontoon shows that this ground was once submerged.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099293

The carpets of empty shells show that this ground was once submerged.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099294

The blackmarketeers the « kommersants » have arrived to buy fish. Each family brings its catch, sometimes meagre.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099295

The weighing is done box by box and the fishermen watch the puny set of scales closely before throwing their fish in the skip on the truck.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099296

Village de pêcheur de Tastobek. Des « kommersants » sont arrivés pour acheter le poisson. Il partira en camion vers la ville.

Tastobek, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099297

Guljamat corrects the lessons in Russian and Kazakh of his son and the young neighbour.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099299

At eight months, the baby is still attached to the cot.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099300

Guljamat serves the milk tea, seated at the end of the table. The cup must be half filled to oblige the hostess to keep a close eye on the needs of her guests.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099301

Village de pêcheur de Tastobek. Guljamat sert le thé au lait, assise en bout de table.

Tastobek, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099302

Sabira Ibragieva, the mother of Kadirbai, is blind but she saw the sea retreat from the edge of the village in 1969.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099303

Guljamat even makes bread. Winter, Tastobek lives in isolation.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099304

In autumn, Jakslik kills a camel. The meat is conserved in the shed and feeds a family the whole winter.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099306

Guljamat cooks. The stove attached to the wall, heats all four rooms in the house.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099308

The night is lit by oil lamps, the village has not been contected to electricity supplies.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099311

The snow for play.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099312

They take off their shoes to enter the school. One class for all ages.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099313

Village de pêcheur de Tastobek. Dessin d'enfant à l'école du Village.

Tastobek, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099309

Several kilometres from the village, palaces provide the eternal resting place. The cemetery is like a city of a thousand and one nights.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099310

A quelques kilomètres du village, des palais assurent le repos des défunts. Pour éviter que le froid ne le saississe loin de la maison, Jakslik prie accroupi, les mains en bol devant le visage baissé pendant que le mollah récite une prière.

Tastobek, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099314

The herds are lead to pasture in all weather. Some stay several days on the steppe but the fishermen, with guns slung over their shoulders, check from time to time to make sure there are no wolves in the vicinity. The camels have developed a rough straight fur from which they make socks and jumpers.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099316

Les troupeaux sont menés à paître par tous les temps. Certains restent plusieurs jours dans la steppe mais les pêcheurs vérifient de temps à autre qu’ils ne sont pas tombés sous les crocs des loups, fusil en bandouillière. Ces chameaux des neiges ont dévelopé une fourrure drue dont ont fait chaussettes et pulls. Village de pêcheur de Tastobek. Les troupeaux sont menés à paître par tous les temps. Certains restent plusieurs jours dans la steppe mais les pêcheurs vérifient de temps à autre qu’ils ne sont pas tombés sous les crocs des loups, fusil en bandouillière. Ces chameaux des neiges ont dévelppées une fourrures drues dont ont fait chaussettes et pulls.

Tastobek, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099317

Village de pêcheur de Tastobek. Les troupeaux sont menés à paître par tous les temps. Certains restent plusieurs jours dans la steppe mais les pêcheurs vérifient de temps à autre qu’ils ne sont pas tombés sous les crocs des loups, fusil en bandouillière. Ces chameaux des neiges ont développé une fourrure drue dont ont fait chaussettes et pulls.

Tastobek, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099318

This hunting trophy will become like the “chapka” hat for the women of the city.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099319

Each house has its wood pile to keep the stove going, which serves as a hot plate and heater.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099320

In all weather the washing dries.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099322

The males often spend the night outside, the females and the young remain in the barn to protect them from the cold.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099326

Entre Aralsk et Tastobek La mer c'est retirée sur plus de 100KM. Ce bateau rouillé rappelle une période pas si lointaine de pêche industrielle.

Entre Aralsk et Tastobek, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099327

L'ancien port d'Aralsk Cette usine rouillé et vide, rappelle une période pas si lointaine de pêche industrielle.

L'ancien port d'Aralsk, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099328

L'ancien port d'Aralsk Trois bateaux en exposition dans le port désaffecté pour enseigner l’histoire d’Aral aux enfants « nés après » le retrait de la mer et de la période de pêche industrielle.

L'ancien port d'Aralsk, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099324

The rusted trawlers seem to be waiting for the miraculous return of the sea.

Kazakhstan - 01/05/2005

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099325

L'ancien port d'Aralsk Trace de l’ère soviétique et de l'époque d'une pêche industrielle. La mer s'est retirée sur plus de 100KM.

L'ancien port d'Aralsk, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099330

L'ancien port d'Aralsk Un mur d’enceinte et des gardiens veillent au repos des bâtiments abandonnés sans parvenir à empêcher les plus pauvres de piller les derniers débris de métal. La survie sur un traineau d’enfant. Avec de la chance ce viel homme aura de quoi boire ce soir.

L'ancien port d'Aralsk, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099333

L’espoir d'une nouvelle activité industrielle liée au poisson. L’association Aral Teniwi construit une usine de séchage et d’emballage du poisson pour aider les pêcheurs à vendre leur pêche à prix convenables.

Aralsk, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099334

L’espoir d'une nouvelle activité industrielle liée au poisson. L’association Aral Teniwi construit une usine de séchage et d’emballage du poisson pour aider les pêcheurs à vendre leur pêche à prix convenables.

Aralsk, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS

 

Laurent Weyl / Argos / Picturetank WEL0099335

L’espoir d'une nouvelle activité industrielle liée au poisson. L’association Aral Teniwi construit une usine de séchage et d’emballage du poisson pour aider les pêcheurs à vendre leur pêche à prix convenables.

Aralsk, Kazakhstan - 01/05/2005

NE pas vendre en Allemagne, autriche et suisse allemande. Ne pas diffuser par FOCUS



top