French English Retour Retour

Beaujolais nouveau au Japon


Patrick Gaillardin

Alors que le beaujolais nouveau est de moins en moins apprécié en France, les Japonais, comme les Américains se font encore une fête du "Beaujolais Time". Pour certains, comme Mr Nobori, il s'agit d'une fête très française, donc très "chic". Tous les ans il organise à Tenri, dans la banlieue d'Osaka, une soirée privée où sont invités ses meilleurs clients qui mangent et boivent à loisir au son de musique classique jouée par des artistes reconnus. Pour d'autres, comme les organisateurs de la soirée beaujolais du SkyBar en haut du célèbre OCAT building au coeur d'Osaka, c'est une fête commerciale comme nous la connaissons en France.


 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0072446

En devanture du magasin Saké Marché, à Osaka, s'empilent des caisses de beaujolais nouveau expédiées par avion. La bouteille coûte 1280 Yens, soit une dizaine d'euros.

osaka, Osaka, Japon - 00/11/2001

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0072447

A Tenri, une ville de la banlieue d'Osaka, l'immeuble où va se tenir une soirée beaujolais dans la cave à vin de Monsieur Nobori.

Tenri, Osaka, Japon - 00/11/2001

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0072448

Mr Nobori organise dans sa cave à vin une soirée spéciale sur invitation pour le beaujolais nouveau.

Tenri, Osaka, Japon - 00/11/2001

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0072456

A l'entrée de la salle, les invités se déchaussent et enfilent des pantoufles vertes.

Tenri, Osaka, Japon - 00/11/2001

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0072449

Les tonneaux de beaujolais nouveau Georges Duboeuf sont ouverts avec précaution.

Tenri, Osaka, Japon - 00/11/2001

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0072452

Les invités de tous âges se retrouvent autour d'un verre.

Tenri, Osaka, Japon - 00/11/2001

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0072454

Le serveur remplit des carafes en cristal au tonneau pour que les convives ne soient jamais en manque.

Tenri, Osaka, Japon - 00/11/2001

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0072450

Les mets proposés aux convives sont parfois surprenant, ainsi ces tagliatelles avec des crevettes, des palourdes et du safran.

Tenri, Osaka, Japon - 00/11/2001

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0072457

Les convives dégustent des huitres farcies d'oeufs de saumons cuits au beaujolais.

Tenri, Osaka, Japon - 00/11/2001

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0072453

Les japonais vivent cette soirée comme un moment précieux et "chic" comme le montre la délicatesse toute nippone du geste de cette femme.

Tenri, Osaka, Japon - 00/11/2001

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0072451

Illustration de la fusion gastronomique de la soirée.

Tenri, Osaka, Japon - 00/11/2001

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0072461

Monsieur Nobori est l'organisateur de cette soirée. Pour avoir vécu en France pendant ses études, il s'est passionné pour le vin et la tradition gastronomique française. Cet évenement est pour lui l'occasion de réaliser une opération commerciale mais surtout de faire partager sa passion.

Tenri, Osaka, Japon - 00/11/2001

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0072458

Un violoniste et un pianiste de renom auront animé la soirée. Ceux qui ont trop bu, n'hésitent pas à s'endormir sur leur chaise. C'est une pratique courante au Japon.

Tenri, Osaka, Japon - 00/11/2001

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0072459

Les musiciens et les amis les plus intimes du propriétaire se retrouvent dehors pour fumer une cigarette.

Tenri, Osaka, Japon - 00/11/2001

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0072460

A l'heure du départ, les chaussons sont troqués contre les bottes.

Tenri, Osaka, Japon - 00/11/2001

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0072611

En haut du OCAT building, au centre d'Osaka, le SkyBar. Ce soir, on célèbrera aussi les beaujolais nouveau.

Osaka, Osaka, Japon - 15/11/2001

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0072612

Dans le SkyBar, les caisse se vident en même temps que les salary-men arrivent. Ces caisses de beaujolais, ont été acheminées par Auchan Japon.

Osaka, Osaka, Japon - 15/11/2001

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0072441

Une japonaise travaillant dans une boutique de vêtements traditionnels présente dans le building, vient profiter du "Beaujolais Time".

osaka, Osaka, Japon - 00/11/2001

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0072445

Une des serveuses du SkyBar de Ocat Building. Elle sert deux types de Beaujolais nouveau.

osaka, Osaka, Japon - 00/11/2001

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0072440

Quelques Salary Men des bureaux voisins viennent profiter de l'invitation de Mr Hitoshi, (à gauche) le directeur du OCAT building, à partager le beaujolais. Tout le monde s'extasiera comme il se doit.

osaka, Osaka, Japon - 00/11/2001

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0072443

Un couple de retraités vient profiter de cet évenement à 500 Yens (4 euros) le verre de beaujolais.

osaka, Osaka, Japon - 00/11/2001

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0072444

Beaujolais nouveau dans le SkyBar du OCAT building d'Osaka.

osaka, Osaka, Japon - 00/11/2001

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0072442

Beaujolais nouveau

osaka, Osaka, Japon - 00/11/2001



top