French English Back Back

Kamagazaki Patrol, le syndicat des pauvres.


Patrick Gaillardin

Au Japon, les SDF n’existent pas, les gens 'normaux' ne les voient pas et les politiciens ne s’occupent que des bâches bleues qui envahissent les jardins publics. À l’instar de ce qui fit la réussite du modèle japonais, les exclus trouvent leur force et leur existence sociale dans le groupe. C'est ainsi qu'est née Kamagazaki Patrol, la plus ancienne et la plus importante association de sans domiciles d’Osaka. Le 24 avril 2002 , une vingtaine d’entre eux sont allés à Tokyo pour protester contre une loi leur interdisant de camper dans les parcs alors qu’aucune autre alternative ne s’offrent à eux. Le 4 mai 2002, ils se sont rendu à Nagoya pour disputer leur traditionnel tournoi annuel de Soft-ball (version simplifiée du Base-ball) contre les équipes de SDF de Tokyo et Nagoya.


 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104816

"Nous ne sommes pas de la poussière, nous ne pouvons être déplacés" scande un panneau accroché au dessus du villages de tentes dans le parc du "Nagai Stadium". Les SDF tentent ainsi de protester contre les expulsions expéditives menées par la mairie d’Osaka.

Osaka, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104815

Deux SDF, membres de Kamagazaki Patrol tiennent la permanence de la tente commune qui sert à recevoir les SDF, informer les gens et préparer la nourriture.

Osaka, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104846

La cuisine de la tente commune des SDF de Nagai Park, juste en face du Nagai stadium où se déroule la coupe du monde de football.

Osaka, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104812

A la nuit tombée, les SDF s'installent autour du Nagai Stadium. La tenue de la coupe du monde leur assure un environement propre mais les oblige a partir très tôt le matin pour ne pas se faire déloger violement par les agents de sécurité.

Osaka, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104817

Dans le Parc qui entoure le Nagai Stadium, les sdf se protègent comme ils le peuvent du froid et des agressions. L’équipe de Kamagazaki Patrol, va à leur rencontre et leur laisse une lettre d’information les invitant à rester grouper et à donner rapidement l’alerte en cas d’intervention policière. Ils leur laisse aussi des boules de riz (onigiri) pour leur permettre de se lever avec quelque chose dans le ventre.

Osaka, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104813

L'équipe de Kamagazaki Patrol visite une des habitant du Nagai Parc. Si l'abri est vétuste, il est extrêmement bien tenu. Malgré la précarisation, ces Japonais tentent de préserver leur dignité en respectant les principes de leur éducation.

Osaka, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104814

Un membre de la Kamagazaki Patrol distribue des lettres d'informations et des Onigiri (Boules de riz) à ses confrères SDF qui dorment sur le pourtour du Nagai Stadium.

Osaka, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104811

La tente commune de Kamagazaki Patrol assure une présence 24h sur 24 dans le Nagai Parc. Il y a toujours quelqu'un pour accueillir, offrir un thé, donner des informations, aider et assurer la garde en cas d'intervention policière.

Osaka, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104809

Après avoir tourné dans tout le parc de Nagai à la rencontre des SDF pour leur distribuer les Onigiri (boules de riz) et des tracts, l'équipe de Kalmagazaki patrol partage un repas fait de riz et d'oeufs frits.

Osaka, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104810

Un des membres de Kamagazaki patrol entre dans le répertoire le nouveau numéro de portable d'un des SDF du parc, ainsi, il pourra le prévenir en cas d'intervention surprise des forces de police, ou tout autre événement.

Osaka, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104824

Au départ d'Osaka, une vingtaine de SDF se sont entassés dans le minibus prété par un miltant soutenant leur cause. Dans 9h, ils seront à Tokyo devant le ministère de la justice pour manifester.

Osaka, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104823

Arrivée devant le ministère de la justice.

Tokyo, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104827

Postés devant le ministère de la Justice, les SDF d'Osaka installent leurs banderoles.

Tokyo, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104820

Organiser une manifestation devant un ministère est le seul moyen d'être reçu par un responsable. Chaque jour une à plusieurs manifestations se déroule ici.

Tokyo, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104828

Manifestants d'Osaka devant le ministère de la justice, au coeur d'un quartier d'affaire de Tokyo.

Tokyo, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104861

Malgré la fréquence des Manifestations devant ce ministère, des salary-men s'arrêtent quelques minutes pour écouter les revendications des SDF.

Tokyo, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104829

Manifestants SDF devant le ministère de la justice.

Tokyo, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104830

Après plusieurs heures d'attente à l'extérieur, la délégation des SDF d'Osaka va enfin être reçue. L'attente se prolonge maintenant à l'intérieur du bâtiment.

Tokyo, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104822

Face aux fonctionnaires du ministère de la justice, la délégation des SDF d'Osaka expose son refus du texte de loi visant à empêcher l'installation de tentes dans les jardins publics. Ils y opposent le manque de structures d'accueil et la vétusté de celles existantes. Ils en profitent pour dénoncer les interventions policières violentes et illégales de la police d'Osaka envers les campements de SDF.

Tokyo, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104821

Alors que les tracatations se tiennet dans les bureaux, le reste de la délégation se repose dans les salles d'attente.

Tokyo, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104826

Manifestant SDF devant le ministère de la Justice

Tokyo, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104825

Retour en Bus. À nouveau 9 heures de route bercé par l'espoir que les tractations au ministère aient servi à quelque chose.

Tokyo, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104840

Nagoya le 4 mai, à l'abri d'une autoroute et d'une ligne de métro, une immense tente a été construite par les SDF de la ville pour accueillir les participants de Tokyo et Osaka au tournoi annuel de Soft Ball.

Nagoya, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104849

Arrivé au petit matin à Nagoya, un des SDF d'Osaka s'accorde une petite sieste dans sa voiture.

Nagoya, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104848

Des SDF de Tokyo sont déjà là et se reposent dans la tente commune.

Nagoya, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104847

Moment de relaxation après la route pour l'équipe d'Osaka

Nagoya, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104841

Séance d'entraînement sous le pont autoroutier pour des joueurs de l'équipe de Nagoya.

Nagoya, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104837

Un des organisateur de l'équipe de Nagoya se reveille "chez lui", sous le pont autoroutier

Nagoya, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104857

L'équipe de Nagoya a chargé tout le matériel nécessaire à la restauration des joueurs sur le terrain de jeu et s'apprête à s'y rendre.

Nagoya, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104853

Les trois équipes se réunissent sur le terrain pour quelques exercices d'échauffement.

Nagoya, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104855

L'organisation de la compétition se détermine par une séance de "Pierre-ciseaux-papier" dit Janken.

Nagoya, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104854

Les échauffement se font au son d'un cassette d'aérobic au son nazillard.

Nagoya, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104858

Joueur de Soft Ball de l'équipe de Nagoya.

Nagoya, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104860

Nagoya VS Osaka

Nagoya, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104851

La pluie n'arrive pas à démotiver les participants

Nagoya, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104839

La pluie n'a pas non plus chassé les spectateurs

Nagoya, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104852

Alors que la compétition se termine, le repas se prépare à l'abris d'une bâche bleue.

Nagoya, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104859

Un des supporters de l'équipe de Nagoya à l'abris de la bâche bleue.

Nagoya, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104856

Pour la première fois en 5 ans l'équipe de Tokyo remporte la compétition et reçoit la coupe de polystyrène. L'équipe des "canettes d'aluminum" d'Osaka finira seconde.

Nagoya, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104850

La cantine du tournoi.

Nagoya, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104836

La cantine du tournoi. Un grand bol de soupe miso est offerte aux concurrents, ainsi que plusieurs Onigiri (boules de riz). Ça ne sera pas de trop pour les réchauffer.

Nagoya, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104842

Les concurents se réchauffent en mangeant avidement des Onigiri (boules de riz)

Nagoya, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104843

L'équipe des "canettes d'aluminum" d'Osaka .

Nagoya, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104838

Deux SDF posent après la compétition

Nagoya, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104845

Deux concurrents de l'équipe d'Osaka refont le match en fumant une cigarette

Nagoya, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104833

Le soir venu après un passage aux bains publics, tout le monde se retrouve dans la tente commune pour partager un repas. Comme le veut l'habitude japonaise, on laisse ses chaussures à l'entrée.

Nagoya, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104844

Tous les concurrents partage un Nabé - grand plat de bouillon dans lequel cuisent des nouilles, des légumes et de la viande- arrosé de sodas et de saké.

Nagoya, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104831

Un des SDF de Nagoya vérifie la cuisson du Nabé

Nagoya, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104832

Le repas achevé, tout sera rangé, sauf les verres et on pourra commencer à chanter.

Nagoya, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104834

La fête se prolongera tard dans la nuit, au son des chansons, des rires et des applaudissements

Nagoya, Japan - 00/05/2002

 

Patrick Gaillardin / Picturetank GAP0104835

En fin de soirée, les derniers résistants continuent à boire sans que celà dérange les dormeurs. Le lendemain tout le monde repartira chez lui, dans son parc, sa cabane...

Nagoya, Japan - 00/05/2002



top