French English Back Back

La Cité des morts, Le Caire


Florence Lebert

«Je monte quelquefois sur la terrasse de la maison que j'habite dans le quartier cophte, pour voir les premiers rayons qui embrasent au loin la plaine d'Héliopolis et les versants du Mokattam, où s'étend la Ville des Morts, entre Le Caire et Matarée. C'est d'ordinaire un beau spectacle, quand l'aube colore peu à peu les coupoles et les arceaux grêles des tombeaux consacrés aux trois dynasties de califes, de soudans et de sultans qui, depuis l'an 1000, ont gouverné l'Egypte.» Gérard de Nerval, Voyage en Orient, 1850. La Cité des morts au Caire est un vaste quartier en bordure du centre, hérissé de dômes et de mausolées qui se dressent majestueusement au milieu d'habitations modestes. Il s'agit de l'un des plus anciens cimetières musulmans qui n'a cessé de s'étendre depuis les Fatimides jusqu'à l'époque mamelouk, pour constituer à la veille de la conquête ottomane une véritable ville. Au fil des siècles, une population s’est installée près des sépultures, mosquées et madrassas et dès le milieu du XIXème siècle, la pression démographique de la ville en pleine expansion trouve son exutoire dans les nécropoles : des quartiers d'habitations se créent au milieu des tombes. Les plus démunis et les nouveaux arrivants venus des campagnes y trouvent refuge. Bien qu'illégale, cette occupation des cimetières est largement tolérée par les autorités.


 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058790

Un des hommes qui entretient les tombes du cimetière en échange de quoi les familles des défunts lui donnent quelques pièces.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058791

Les vendredis les familles rendent visite à leurs morts et pique-niquent auprès des tombes.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058826

Les vendredis, les familles des défunts se retrouvent dans le cimetière.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058824

Un des enfants de Chadia joue dans les allées du cimetière.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

autorisation orale

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058837

Vendredi, une famille se recueille sur la tombe d'un défunt.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058825

Les vendredis, les familles des défunts viennent se recueillir dans le cimetière.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058823

Un vendredi au cimetière

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058821

Scène de " rue" ordinaire. La barraque en bois est un pigeonnier. Les habitants élèvent des pigeons pour les revendre et gagner un peu d'argent, malgré l'interdiction de cette activité dans le cimetière.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0081181

Jeune fille égyptienne habitant habitant la Cité des morts

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

autorisation orale

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058809

Une des nombreuses allées du cimetière.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058822

Scène de rue

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

autorisation orale

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058820

Dans la Cité des morts, des jeunes ont installé un billard de fortune en plein air.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058818

Dans la Cité des morts cohabitent de simples stèles avec les mausolées les plus prestigieux.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058817

Scène du quotidien au milieu des tombes.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058819

Les deux filles de Chadia jouent aux cartes dans leur maison.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

autorisation orale

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058816

Zouba, quarante ans, installée dans cette maison funéraire avec son mari depuis 25 ans. Elle élève des pigeons dans la cour où reposent les défunts.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058814

Deux enfants habitant dans un monument funéraire avec leur famille.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

autorisation orale

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058815

Intérieur d'un monument funéraire, devenu une maison habitée et aménagée pour le quotidien. Les défunts gisent sous la dalle du seuil de la porte.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058813

Une famille se partage une pièce de quelques mètres carrés dans l'une des poches d'urbanisation de la Cité des morts.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

autorisation orale

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058811

Des pierres tombales jouxtent des poches d'urabanisation à l'intérieur-même du cimetière.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058810

Ahmed El Wakkad montrant la photo de son grand-père, un riche commerçant ayant racheté un palais à la famille royale. Ce palais a été transféré pierre par pierre du Nil au cimetière en 1870.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058808

Tombe de Dawlatto Affendem Mostafa Ryad Pacha donne sur un jardin luxuriant. La famille d'Hussein la garde depuis 120 ans.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058807

Hussein, gardien de la tombe de Dawlatto Affendem Mostaffa Ryad Pacha.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058806

Les poules d'Hussein, gardien de la tombe de Dawlatto Affendem Mostaffa Ryad Pacha.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058799

Narguilés dans un petit café de la Cité des morts

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058798

Des petits cafés-narguilé ont ouvert dans les allées du cimetière.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058797

Au Café-narguilé

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058804

Des oignons sèchent sur un tombe.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058803

Un peintre vivant seul a dressé son lit contre une tombe.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058802

La télévision est le privilège des quelques habitants qui possèdent l'élecricité.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058801

Seuls quelques "logements" ont l'électricité.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058800

Seuls quelques "logements" ont l'électricité. La machine à laver est un luxe qui se partage entre plusieurs familles.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058793

Scène de la vie ordinaire : du linge sèche au milieu des tombes.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058796

Une école maternelle accueille les enfants de la Cité des morts où ils apprennent à lire. Elle se situe près de la tombe d'Omar Makram, un bâtiment qui appartient au Ministère des biens religieux.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058795

ne école maternelle accueille les enfants de la Cité des morts où ils apprennent à lire et à écrire. Elle se situe près de la tombe d'Omar Makram, un bâtiment qui appartient au Ministère des biens religieux.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058794

Portrait de famille lors de la fête de fiançailles de Mohamed dans les allées du cimetière.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003

 

Florence Lebert / Picturetank LEF0058792

Vue de la route express qui borde la Cité des morts tout près du centre-ville.

Le Caire, Egypt - 00/03/2003



top